Gagnants et perdants en Europe ce weekend : 30-1er décembre

Facebook
Twitter
Le FC Barcelone s’en remet à Lionel Messi. Le Milan AC se donne de l’air. La Juventus cède son fauteuil de leader à l’Inter Milan. Voici les gagnants et perdants de ce weekend en Europe : 30 novembre-1er décembre. Cliquez ici pour parier

 

Gagnants

Lionel Messi et le FC Barcelone

En clôture de la 15ème journée de Liga, le FC Barcelone de Lionel Messi se déplaçait sur la pelouse du Wanda Metropolitano. Dominés dans le jeu, et moins flamboyants devant les buts, les Barcelonais s’en sont remis comme bien souvent à leur maître à jouer, Lionel Messi qui a surgi à quatre minutes de la fin pour faire flancher l’adversaire. Grace à ce but de son capitaine, le Barça reprend son fauteuil de leader à égalité de points avec le Real Madrid, mais avec une différence de buts très légèrement supérieure.

Le Milan AC

En déplacement sur la pelouse de Parme ce dimanche, le Milan AC s’est donné de l’air. Auteur d’un début de championnat difficile et distancé en championnat, les Rossoneri ont réussi à goûter à la victoire. Même s’il a fallu attendre la 88ème minute pour voir un but dans ce match, l’œuvre de Théo Hernandez, l’essentiel est bien là. Une victoire qui permet aux hommes de Stefano Pioli 14ème avant ce match, de remonter à la 11ème place de Serie A, avec 17 points.

L’Inter Milan

La Juventus tenue en échec sur sa pelouse 2-2 par Sassuolo, l’Inter Milan avait l’occasion de prendre la tête du championnat. Et les hommes d’Antonio Conte ont fait le travail en s’imposant 2-1 face à SPAL. Un succès qui a pris forme grâce à un doublé de Lautaro Martinez en première période. Avec ce cinquième succès de suite en Serie A, les Intéristes prennent les devants du championnat avec un point d’avance sur la Juve.

 

Perdants

Naples

La série noire se poursuit pour Naples. Après avoir décroché le nul 1-1 sur la pelouse de Liverpool en Ligue des champions la semaine dernière. Les Partenopei ont chuté (1-2) au San Paolo face à une équipe de Bologne assez réaliste.  Le bilan est lourd pour les hommes de Carlo Ancelotti qui n’ont plus gagné en championnat depuis six matchs en championnat, voir huit matchs toutes compétitions confondues. Et ça commence à peser, pour les Napolitains.

Bayern Munich

Après quatre succès de suite toutes compétitions confondues, le Bayern a encore été battu en championnat ce samedi sur sa pelouse par le Bayer Leverkusen (1-2). Le bourreau des Bavarois se nomme Leon Bailey, auteur d'un doublé. En manque d'efficacité devant les buts, les Bavarois ratent l'occasion de s'installer sur le podium et reculent à la quatrième place à quatre points du leader le Borussia Mönchengladbach.

Juventus Turin

Dans son duel à distance avec l’Inter Milan pour le fauteuil de leader, la Juventus a laissé filer des points. A domicile face à l’équipe de Sassuolo, les hommes de Maurizio Sarri ont dû se résoudre à concéder leur troisième match nul en Serie A cette saison. Leonardo Bonucci avait ouvert le score pour les siens avant que l’international Ivoirien Jeremie Boga ne ramène les deux équipes à égalité. En seconde période, Ronaldo sur penalty a répondu à Francesco Caputo. Avec ce nul la Vieille Dame laisse sa première place à l’Inter victorieux de SPAL 2-1.