Lionel Messi : Ballon d'or 2019

Facebook
Twitter
Ce Lundi 2 décembre 2019, une nouvelle page de l’histoire du football a été écrite. Au théâtre du Chatelet, Lionel Messi a remporté le Ballon d'Or France Football pour la sixième fois. Oui pour la sixième fois ! Meilleur buteur européen de l'année, Messi a de nouveau élevé le curseur à un niveau extraordinaire. Et quatre ans après, barré entre autres par Cristiano Ronaldo et Luka Modric, le génie du FC Barcelone tient sa revanche. Retour sur la saison de Lionel Messi. Cliquez ici pour parier.

 

Il a fallu attendre quatre années pour voir la Pulga décrocher un sixième Ballon d’Or France Football et seulement pour sept petits points, au détriment de Virgil van Dijk qui a terminé le plus souvent en tête des classements cette année. Le gaucher de 32 ans s'est montré intraitable avec son club au point, donc, d'être élu meilleur joueur du monde par le jury de France Football.

 

Sa saison en club et en sélection

Faut-il dire que Lionel Messi a réalisé sa meilleure saison au FC Barcelone ? Difficile de dire non, quand on connait le génie de sa patte gauche qui a cette année encore porté les Blaugranas. Reconverti dans un rôle de numéro 10, plutôt que de finisseur lors des dernières saisons, l’Argentin a pratiquement à lui seul remédié aux difficultés récurrentes du Barça dans le jeu pour décrocher le titre en Liga.

En Ligue des champions, Messi a été très performant en 2019 (six buts en six rencontres à élimination directe), mais le Barça a été stoppé par Liverpool en demi-finales, avec une défaite 4-0 au match retour. Et ce malgré une magnifique prestation lors du match aller ponctuée d’un doublé dont un coup franc sublime. Seul point noir qui entache forcément le bilan de l'Argentin.

En sélection, par contre c’est toujours la même histoire. Engagé cette année en Copa America, Messi n’y arrive toujours pas. L’Albiceleste, a cette fois échoué en demi-finale face au pays organisateur, le Brésil. Mais avec une prestation plutôt bonne dans l’ensemble et une troisième place à la clé.

 

Ses statistiques sur le plan individuel

Sur le plan individuel, Lionel Messi n’est pas très loin de ses standards et semble se bonifier avec le temps. Décisif une fois par match, ses statistiques sont une nouvelle fois très bonnes. Avec 36 buts en 34 matchs, Messi aura été « LE » grand artisan du sacre barcelonais en Liga en 2018-19 et du parcours en Ligue des champions. On pense notamment à ses coups d’éclats en huitièmes de finale face à l'Olympique Lyonnais ou face à Manchester United avec deux buts et deux passes décisives à son bilan comptable.

La Pulga a inscrit 46 buts depuis le début de l’année civile, dont 41 avec le FC Barcelone, le dernier en date ce dimanche pour donner la victoire aux siens face à l’Atlético, à Madrid (1-0) et cinq sous les couleurs de l’Argentine.

Mais mieux encore, le gaucher qui faisait partie des meilleurs tireurs de coup francs a pris une certaine longueur d’avance et est devenu un maître en la matière ces dernières années. Avec un ratio de 14% de réussite, Il a d’ailleurs fait trembler les filets adverses à huit reprises en 2019 dans cet exercice, toujours avec le Barça, portant son total à 52 réussites sur coup franc direct en carrière (soit un tiers en 2018 et 2019), club et sélection compris (dont 46 au Barça, six avec l’Argentine). C’est mieux qu’un certain Cristiano Ronaldo.

 

Un sacre suivi de contestations ?

Avec ce sixième Ballon d’or, Messi est tout seul là-haut. Seulement, comme à chaque année, le classement livre son lot de spéculations. Mais est-ce qu’il méritait ce trophée mieux que les autres ? On pense notamment à Virgil Van Dijk ou encore à Sadio Mané. Voir Lionel Messi couronné n’est pas un scandale, quand on connait ses performance semaines après semaines. Meilleur buteur et vainqueur de la Liga 2018/2019, demi-finaliste et meilleur buteur de la dernière Ligue des champions. Soulier d’Or Européen, The Best… pour ne citer que ceux-là. De quoi lui donner le ballon d’or ?

Du reste, l’Argentin n’est pas le seul à avoir glané le Ballon d’or sans pour autant remporter un trophée majeur. On pourrait citer Stanley Matthews (1956), Dennis Law (1964), Gerd Müller (1970), Kevin Keegan (1978), Luis Figo (2000) ou encore Cristiano Ronaldo (2014) qui ont tous été vainqueurs du Ballon d’or sans avoir remporté de trophée avec leur sélection ou en club.

Mais pour bon nombre d’adeptes ou de fanatiques du ballon rond, la frustration se trouve au niveau du classement. Sadio Mané seulement quatrième, un peu injuste dirait-on. Au regard de ses performances individuelles, vainqueur de la Ligue des champions avec son club, co-meilleur buteur de la Premier League, vainqueur de la Supercoupe d’Europe et finaliste de la CAN 2019 Mané méritait au moins une place sur le podium.

Une situation qui n’a pas manqué de faire réagir, l'ancien international sénégalais et consultant sportif Habib Beye « Peut-on juger que Messi soit le meilleur joueur de l’Histoire ? Oui. Peut-on juger que Messi est le meilleur joueur du monde actuellement ? Oui. Peut-on juger qu’il a fait la meilleure saison en 2019 ? Non…. Vous avez oublié quelque chose. Il a gagné la Supercoupe d’Europe et il est double buteur. C’est un titre supplémentaire. Mais en même temps, je vais vous dire, on va repartir sur ce qu’on a déjà dit. Peut-être que les gens verront ça comme de la victimisation : il est Africain, et c’est pour ça qu’il est quatrième. Vous pouvez le tourner dans tous les sens, c’est pour ça qu’il est quatrième », a-t-il exposé au micro de Canal +.

Au Sénégal comme dans la plupart des pays africains, la quatrième place de Sadio Mané fait tâche. Faisant partie des favoris, l’attaquant des Reds n’a même pas eu sa place sur le podium. SeneWeb se demande si cette « 4ème place n’est pas ingrate pour Mané ? ».

Une affaire qui ne cessera de faire parler…

 

Tout seul… avec une sixième couronne

Malgré les spéculations, le constat est bien clair, Messi a remporté un sixième Ballon d’or, un record absolu qui fait de lui le joueur le plus titré de l'histoire du football. Avec ce sixième titre de meilleur joueur de la planète, devant les stars de Liverpool Virgil Van Dijk (2ème) et Sadio Mané (4ème), et son éternel rival Cristiano Ronaldo (3ème), Messi est désormais seul au monde perché tout là-haut, devant des légendes comme Johan Cruyff, Michel Platini, Marco Van Basten (3 Ballons d'Or chacun) et surtout, donc, devant Cristiano Ronaldo (5 Ballons d'Or). Exceptionnel MESSI !